PRENDRE LE TEMPS DE CONSTRUIRE UN SENS COMMUN

Dans un contexte de changement et de restructuration des établissements, il apparaît clairement que les professionnels ont besoin de construire collectivement un sens commun dans lequel chacun puisse trouver sa place et par lequel chacun puisse se sentir concerné.

La question du sens devient en effet primordiale, car c’est elle qui permet au changement de s’opérer. Elle implique de savoir où l’on va, ce que l’on souhaite et ce que l’on recherche. Il ne peut y avoir de sens s’il n’y a pas un projet auquel les équipes donnent de la valeur, dans lequel elles se reconnaissent et par rapport auquel elles se positionnent.


COMMENT CONSTRUIRE UN COLLECTIF DE TRAVAIL ?

J’ai ainsi été amenée à intervenir dans un hôpital local de Vendée confronté à la restructuration de son organisation. La question était d’amener les différents professionnels des services de soins à travailler ensemble, afin d’améliorer la prise en charge de la personne soignée.

Une première formation a été mise en place pour permettre à un groupe de soignants de fonctions différentes, d’acquérir les facteurs fondamentaux de la construction d’un collectif de travail, tels que la confiance, la tolérance, la solidarité, l’adhésion à des valeurs communes, le sentiment d’être respecté et reconnu.

Chacun s’est engagé dès le départ à respecter les règles de bienveillance (non jugement de valeur, écoute, respect) ainsi que la règle de confidentialité, ce qui a permis aux participants de s’exprimer en toute sécurité. « Dès le départ, » confirme Patricia, Cadre supérieur de santé « chacun s’est engagé. Cet engagement a constitué une richesse pour le groupe où se sont vécues des relations authentiques, respectueuses et chaleureuses. J’ai ressenti une vraie solidarité entre les membres qui s’est manifestée quand l’un ou l’autre exprimait ses difficultés. »

Grâce à ce climat de sécurité, les professionnels présents ont pu expérimenter, vivre en direct et s’approprier, pendant la durée de l’accompagnement, la richesse d’un travail en équipe. « Les analyses de situation, les recherches de solution m’ont amenée au fur et à mesure du stage à percevoir tous les enjeux d’un travail en équipe, combien cela peut être enrichissant.» témoigne Aurélie, Aide médico-psychologique. Pour Françoise, Orthophoniste, cet accompagnement a été un temps adapté pour mieux faire connaître les spécificités des fonctions de chacun et, dans son cas, pour "transmettre les particularités de la prise en charge orthophonique (prise en charge globale de la personne dans une action pluridisciplinaire)".

Ayant "envie de trouver un sens aux missions poursuivies, en cohérence avec l'ensemble des interlocuteurs", comme le souligne Annie, cadre de proximité,les participants ont pu comprendre et analyser ensemble les facteurs qui entravent l’esprit d’équipe, le freinent ou au contraire le développent, à travers des apports théoriques, mais aussi une prise de conscience de leur part de responsabilité dans la dynamique de travail et donc de leur capacité à modifier ce qui doit l’être. « La méthode était très interactive » poursuit Patricia « et nous a permis de nous mettre en marche pendant la formation… d’où efficacité et plaisir d’échanger sur nos expériences. Grâce aux objectifs intersession et au coaching, j’ai moi-même mis en œuvre les outils, je les ai donc expérimentés (c’est comme ça qu’on apprend le mieux, me semble-t-il) et le résultat a été positif… Je me situe dans une démarche de progrès. »
« La quantité de projets, de résolutions, etc… qui ont été mis en route et réalisés a prouvé que ces méthodes et outils étaient particulièrement bien adaptés, applicables immédiatement au quotidien et efficaces. » ajoute Didier, Médecin.

Permettre à chacun de connaître les différentes entités professionnelles, leurs territoires et leurs besoins, d’intégrer ces dimensions nouvelles à sa propre perception de son travail, de construire et de partager collectivement le sens de ses missions : c’est dans cette dynamique que la confiance peut s’instaurer, de même que l’envie de s’impliquer pour un but commun, reconnu et respecté. « Ma collègue et moi sommes devenus des personnes ressources pour l’équipe » précise Loïc, Aide-soignant, exprimant ainsi le souhait des participants de partager leurs acquis dans leurs propres équipes et de continuer à renforcer la prise en charge des personnes soignées. « Ce qui s’est engagé est un véritable moteur de changement… et irradie déjà sur les autres professionnels. Cette formation me paraît indispensable pour toute institution en pleine restructuration de ses services et donc de ses équipes. » confirme Patricia, tandis que Didier souligne « Ce stage a nettement enrichi nos relations et créé une vraie dynamique de groupe. »


Claudine Heslouin, en collaboration avec Anne Lecerf